Une notion qui fait polémique

Un bon lien sur le prédicat loin des crises d’hystéries sur la disparition du COD

A lire vraiment pour clamer les esprits. Le prédicat c’est une amorce pour que les élèves les plus faibles puissent former des phrases cohérentes. Cela résout le problème du doublet verbe à la fois nature et fonction, et on peut aller plu loin, même en primaire ou en 6ème.

http://www.charivarialecole.fr/a125065000/

Comme on le montre à la télé, un appauvrissement

ou certains commentaires

COUP DE GUEULE
Permettez-moi de gueuler un bon coup, j’en ai marre. J’ai été éditeur de livres durant trente huit ans, en parallèle de mes activités de musicien. Le COD et le COI ( complément d’objet direct et indirect) sont des pivots déterminants pour comprendre la syntaxe, et la logique grammaticale du Français. Voilà que Najat Bécassine les remplace arbitrairement par le baroque « prédicat », notion en effet présente dans le latin, mais qui est ici pédagogiste, et appauvrit considérablement la compréhension structurelle du Français. Le but est – ici comme dans des réformes antérieures – de baisser au maximum le niveau afin que les élèves de plus en plus ignares ne soient pas « perdus ». On tire vers le bas, afin de masquer la chute de niveau, en quelque sorte. C’est lamentable.

.http://www.francetvinfo.fr/societe/education/grammaire-le-cod-tire-sa-reverence_2013166.html

 

 

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Du polar à lier |
Broderies |
Instantanés littéraux d'Afr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Abandons
| clopidogrelfr
| "UNE OMBRE SUR L'ÉPAULE"